Le raku, nouvelle tendance déco des céramistes

Le raku, nouvelle tendance déco des céramistes

Sandrine Ala mars 29, 2020 Savoirs-faire 0 Comments

Le raku, la nouvelle tendance déco chez les céramistes

Encore peu connue du grand public, le raku, du japonais raku-yaki qui veut dire "cuisson confortable" est une technique de cuisson très appréciée des céramistes occidentaux pour sa liberté d’expression et son caractère de pièce unique. Découvrez son origine, ce que l'on peut faire en raku et les différentes étapes du processus de fabrication. Le raku, nouvelle tendance chez les céramistes, c'est parti.

SOMMAIRE
Qu'est-ce que le raku ?
Que peut-on faire avec le raku ?
Les différentes étapes de la fabrication d'une pièce de céramique en raku
La variante de la technique du raku, le "raku nu"

Qu'est-ce que le raku ?

D'origine coréenne, la technique du raku introduite au Japon au 16ème siècle, était utilisée lors de la cérémonie du thé où le rituel revêtait alors une symbolique très spirituelle et très philosophique. Initialement, ces céramiques sont donc réalisées à la demande des maîtres de thé qui émaillait et cuisait leur bol avant de boire le thé. Il s'agit donc d'un procédé de cuisson basse température. Les pièces émaillées sorties d'un four à environ 1 000 °C sont rapidement recouvertes de matières inflammables naturelles comme de la sciure de bois compactée afin d'en empêcher la combustion. C'est au cours de cette phase qu'apparaissent les couleurs plus ou moins métallisées, les craquelures ainsi que l'effet d'enfumage de la terre laissée brute qui forment les principales caractéristiques de ce type de céramique. Aujourd'hui, les potiers étrangers (par opposition aux potiers qui n'étaient pas en relation avec la culture propre à la consommation organisée du thé), utilisent ce terme pour définir le procédé pour obtenir cette céramique entièrement réalisée à la main (sans tour de potier) cuite dans un petit four.

Que peut-on faire avec le raku ?

Aujourd'hui la technique est surtout utilisée pour les arts de la table, mais pas que. Si on l'exploite surtout pour les théières, les bols, les tasses, les sucriers, les coupelles à fruits ou les porte-savons par exemple, il n'en demeure pas moins que cette technique est également mise à l'honneur dans des objets de décoration comme les sculptures ou les boites à poser. Il suffit de laisser place à l'imagination et tous les objets, qu'ils soient du quotidien ou objets de décoration, prennent alors un aspect unique et original.

decoration-murale-en-forme-de-chat-raku theiere-terre-et-verre sucrier-terre-et-verre boite-stupa-bleu-lagon sculpture-poisson-boule

Les différentes étapes de la fabrication d'une pièce de céramique en raku

Comme tout objet artisanal, transformer un morceau de terre en objet de céramique en raku demande du temps et fait appel à différentes étapes. Le respect de celles-ci fera de la création un objet unique et original. Méthode et patience sont les maîtres mots de la technique du raku.

La fabrication de la poterie

Tournage, moulage ou sculptage de l'objet, au départ était la terre chamottée, une terre qui résiste bien aux chocs thermiques. La chamotte, ou tesson broyé, est une argile brute cuite à une température de 1300 - 1 400 °C, broyée et tamisée (pour contrôler la granulométrie des grains obtenus). La terre chamottée est une terre lisse dans laquelle s'ajoute de la chamotte.

Le séchage

Une étape importante pour la poterie qui intervient de manière lente, entre plusieurs jours à plusieurs semaines selon la taille, l'épaisseur de l'objet et les conditions météorologiques.

La première cuisson

La première cuisson permet de sécher l’humidité qui aurait pu rester lors du séchage à l’air libre. Pour la cuisson du raku, la température doit être appliquée lentement pour atteindre une température comprise entre 800°C et 850°C. C'est pourquoi on parle de "cuisson confortable" ou basse température.

L'émaillage

Après avoir séché l'objet, on le recouvre d'émail composé, pour le raku, de céruse, du minium, de la silice, du kaolin et du borax. Il convient ensuite de recuire l'objet afin de bien fixer l'émail.

L'enfumage

Pour obtenir un beau "craquelé", on va laisser les poteries à l'air libre avant de les enfumer. Durant cette étape, l'émail se fendille au contact de l'air froid. Puis, on place l'objet sur un lit de paille ou de la sciure pour obtenir l’enfumage. Après une dizaine de minutes on trempe la création dans de l'eau pour la refroidir rapidement et surtout figer les couleurs. Il ne reste plus qu'à effectuer un nettoyage minutieux de sa poterie, afin d'enlever tous les dépôts de carbone provoqués par l'enfumage pour enfin découvrir réellement le résultat.

La variante de la technique du raku, le "raku nu"raku nu

Le "raku nu" est une variante de la technique traditionnelle de céramique en raku. C'est à l'étape de la création de son objet que l'artisan potier décide s'il veut réaliser une poterie en raku ou "raku nu" car dans ce cas, il est essentiel de parfaitement polir la surface de la terre, quand elle commence à sécher et qu’elle a le toucher du cuir. A l'aide d'un galet bien lisse ou d'une bille, l'artisan va passer de longues heures à parfaitement polir son objet. Puis il va enrober le biscuit (c’est-à-dire l’objet cuit une première fois) d’une couche dite d'engobe (de glaçure) qui va former une sorte de coque. Après la deuxième cuisson et l’enfumage, elle se détachera, laissant la terre nue. On découvre alors la terre toute blanche et les dessins noirs aléatoires. Si la pièce a été bien polie, le toucher est doux, satiné.

Résumons-nous

Technique ancestrale venue d'Asie, le raku a peu à peu à peu envahi nos intérieurs. Les potiers de toutes les régions de France se sont appropriés cette technique du raku, très tendance aujourd'hui et déclinée dans tous les objets de notre quotidien. Réalisés à la main, en respectant de nombreuses étapes de fabrication, polie ou dans leur version plus brute, les objets de céramique en raku deviennent de véritables créations originales toutes uniques.

Retrouvez notre sélection d'objets artisanaux en raku

créations raku Original Touch Déco

Partagez cet article sur les réseaux sociaux